Quelles aides pour faire des travaux d'isolation dans son logement ? | propriétairemaintenant.fr
Jeudi, 10 décembre, 2020

En plus de diminuer votre facture d’énergie sur le long terme, saviez-vous que vous pouvez bénéficier de certaines aides et subventions pour financer une partie de vos travaux d’isolation thermique ? En effet, ces derniers rentrent dans le cadre des travaux de rénovation énergétique, l’un des piliers de la transition énergétique. Pour vous y retrouver, voici un rapide aperçu des mesures permettant de financer une partie de vos travaux d’isolation.

Pourquoi engager des travaux d’isolation ?

Améliorer l’isolation de son logement en diminuant les déperditions de chaleur a deux grands avantages :

● le gain de confort, car il n’y a plus de déperdition thermique donc vous ne sentez plus de courants froids désagréables ;

● de belles économies d’énergie, car vous pouvez réduire votre consommation de chauffage.

Plusieurs types de travaux peuvent être engagés :

● isolation au sol ;

● isolations des combles perdus ;

● isolation des combles aménagés ;

● isolation intégrée ;

● isolation des murs ;

● isolation par l’extérieur ;

● isolation par la toiture extérieure.

Bien qu’ils permettent de diminuer la consommation énergétique, la somme de départ représente un investissement conséquent.

Les aides financières octroyées par l’État

Les aides de l’ANAH : MaPrimeRénov et l’aide Habiter Mieux sérénité

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) a été remplacé par MaPrimeRénov’ depuis le 1er janvier 2020. Cette aide de l’Agence Nationale de l’Habitat est à demander avant le début des travaux et s’adresse aux propriétaires les plus modestes occupant leur résidence principale âgée de plus de 2 ans.

Tandis que l’aide “Habiter Mieux sérénité” s’applique aux travaux permettant un gain énergétique de 25%.

L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ)

Il s’agit d’un prêt particulier à taux zéro, il n’y a donc aucun intérêt à payer. Disponible jusqu’en 2021, sans condition de ressources, il finance les travaux qui améliorent les performances énergétiques du logement principal datant d’avant 1990.

La TVA à taux réduit à 5,5 % pour des travaux d’éco-rénovation

Une partie des travaux d'amélioration de la qualité énergétique du logement peut bénéficier d’une TVA à 5,5 %. Elle s’applique aux équipements d’économie d’énergie ou de production d’énergie renouvelable.

La réduction d’impôt Denormandie

Cette aide de l’État est une réduction d'impôt permettant aux particuliers d’acheter un logement ancien à rénover dans certains quartiers des villes concernées par le plan “Action coeur de ville”.

Pour bénéficier de cette défiscalisation, les travaux doivent représenter au moins 25 % de la valeur du logement.

 

Le Chèque Énergie

Le Chèque Énergie peut permettre à la fois de payer les factures d’énergie, mais également de financer une partie des travaux de rénovation énergétique.

L’administration fiscale se charge de remettre ce chèque aux bénéficiaires en fonction du revenu fiscal et de la composition du foyer. Aussi, il n’y a pas besoin d'effectuer une démarche pour en bénéficier.

 

Les aides de l’association Action logement

L’association accorde une subvention et un prêt à 1 % aux sociétés civiles immobilières (SCI) et aux propriétaires occupant un logement localisé dans l’une des communes du programme “Action cœur de ville”. Ces aides contribuent au financement des travaux capables d’améliorer la performance énergétique du logement. 

Les aides du dispositif des Certificats d'Économie d'Énergie

Il s’agit de primes énergie du dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » disponible jusqu’au 31 décembre 2021 inclus dans le système des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) financé par les fournisseurs d'énergie et à destination de particuliers sans condition de ressources, mais selon les revenus. Concernant notre cas, il y a notamment le « Coup de Pouce Isolation ». Le montant repose sur l’énergie économisée et non le coût des travaux.

Les aides des collectivités territoriales

Vous pouvez également bénéficier d'aides pour l’isolation au niveau régional ou local. Certaines collectivités peuvent vous aider au financement des travaux d’économie d’énergie ou bien vous autoriser à une exonération de la taxe foncière temporaire, totale ou partielle, sous réserve d’éligibilité (type de travaux, matériaux choisis, économies d’énergie réalisées, ressources, etc.). Enfin, pensez bien à vérifier si les aides sont cumulables entre elles !