Acheter en copropriété : ce qu'il faut savoir | propriétairemaintenant.fr
Jeudi, 12 novembre, 2015

Faire son premier achat immobilier est un projet impactant sur le long terme et pour lequel il ne vaut mieux pas se tromper.

C'est pourquoi lorsqu'il s'agit d'acheter un bien en copropriété, il est important d'être vigilants et de se poser les bonnes questions avant de s'engager.

Voici les points sur lesquels porter votre attention ...

ACHETER EN COPROPRIÉTÉ : LE TYPE DE SYNDIC

Dans le cadre d'un projet d'achat d'un bien en copropriété, il est primordiale de se renseigner sur le syndic.

Toute copropriété se doit de désigner un syndic, qui peut être un professionnel titulaire d'une carte de gestion immobilière ou un bénévole, ce qui est plus souvent le cas dans les petits immeubles, et qui est élu lors d'une assemblée générale, à la majorité absolue.

S'il s'agit d'un syndic de copropriété professionnel, celui-ci sera rémunéré pour sa prestation. Le syndic a pour mission de gérer la copropriété et d’exécuter les décisions prises par l'assemblée générale.

En prévision de l'achat d'un bien en copropriété il est fortement conseillé de demander au syndic de copropriété les trois derniers procès verbaux de l'assemblée générale et de prendre connaissance de règlement de copropriété.

Si vous achetez un appartement sur plan ou une maison, la copropriété n’existe pas encore mais elle sera mise en place au moment où le bien immobilier sera achevé.

L’écriture du règlement de copropriété est confiée au notaire de l’opération.

Généralement c’est le promoteur qui désigne le syndic de copropriété.

Un acquéreur peut également proposer un syndic de sa connaissance pour qu’il représente la résidence dès la première année.

ACHETER EN COPROPRIÉTÉ : LE MONTANT DES CHARGES

Le montant des charges liées aux dépenses de fonctionnement et d'entretien varie d'une copropriété à l'autre et dépend de multiples paramètres.

C'est un élément des plus importants à prendre en considération lors de l'achat d'un bien en copropriété.

Il est donc fortement conseillé de demander un détail des coûts, poste par poste, des charges de copropriété afin de pouvoir les comparer et estimer sa capacité à y subvenir ou non.

Si oui, il est judicieux de demander également l'échéancier des appels de fonds de la copropriété sur l'année à venir, afin de savoir exactement sur quoi s'engager.

ACHETER EN COPROPRIÉTÉ : LES TRAVAUX FAIT ET À PRÉVOIR

La vie d'une copropriété implique d'entreprendre régulièrement des travaux d'entretien, de rénovation ou de mises au normes (lorsque la loi évolue).

Dans le cadre d'un projet d'achat d'un bien ancien en copropriété il faut absolument vérifier quels ont été les travaux effectués au cours des dernières années et si la copropriété a été entretenue régulièrement.

Pour cela il est intéressant de prendre connaissance du carnet d'entretien, qui vous renseignera sur l'état de l'immeuble et de ses équipements.

Il est également primordiale de connaitre la liste des travaux à prévoir et quels sont les travaux qui ont été votés lors de la dernière assemblée générale. En effet, le montant des travaux entrepris dans une copropriété est partagé entre les copropriétaires au prorata des mètres carrés possédés.

 Il est donc important de connaître le montant des travaux à venir et de vérifier qu'ils ont été correctement budgétisés. Si vous achetez une maison ou un appartement neuf ou en VEFA, vous bénéficiez d’une garantie biennale et d’une garantie décennale.

La garantie biennale dure 2 ans à compter de la date de réception du bien et porte sur tous les équipements "séparables du gros œuvre" (canalisations, tuyauterie, radiateur, fenêtres, portes…).

La garantie décennale dure 10 ans à compter de la réception du bien et prend en charge tous les dommages affectant la solidité de l’ouvrage et remettant ainsi en cause sa durabilité. Sont concernés tous les éléments inséparables du gros œuvre.

ACHETER EN COPROPRIÉTÉ : LA TRÉSORERIE ET LA GESTION FINANCIÈRE 

Si vous envisagez d'*acheter un bien en copropriété, il est également important de vous renseigner sur la situation financière de la copropriété et sur la gestion de sa trésorerie.

Pour évaluer au mieux sa santé financière, il est recommandé de demander à consulter les comptes remis aux copropriétaires par le syndic lors de l'assemblée générale. Le poste "copropriétaires débiteurs" est celui sur lequel porter votre attention, il est un bon indicateur du fonctionnement financier d'une copropriété : si les finances de la copropriété sont bien gérées, il sera positif.

Si à l'inverse il est négatif, c'est que les copropriétaires n'ont pas payés les sommes dues dans les temps et que la copropriété gère mal le recouvrement des charges.

Cela pourra poser problème par la suite en cas de besoin d'investissement pour la copropriété. Il est également conseillé de se renseigner sur la mise en place ou non d'un fond de roulement à verser à lors de l'entrée dans la copropriété.

Si c'est le cas, vous devrez payer une avance de trésorerie qui permettra de financer les dépenses urgentes et qui vous sera restitué en cas de revente du bien immobilier.

ACHETEZ EN COPROPRIÉTÉ : LES DROITS ET LES DEVOIRS

La copropriété vous donne des droits et des devoirs, elle est régie par des règles strictes. Pour une parfaite harmonie, il est souhaitable que tout le monde respecte ces règles. Votre bien immobilier prendra d’autant plus de valeur.

Votre implication dans la vie de la copropriété en participant aux différentes assemblées générales des copropriétaires vous permettra d’être au courant des dépenses nécessaires à l’entretien des parties communes, de l’avancement des réparations, du respect des règles, d’approuver ou non les budgets…

Il y a une assemblée minimum chaque année et si vous ne pouvez pas y assister, vous pouvez y être représenté.