Aller au contenu principal

Comment reconnaitre une SCPI de rendement performant 

Image

L’investissement dans l’immobilier, à travers les SCPI, constitue une excellente stratégie avec un grand potentiel de rentabilité. Aussi, c’est possible de le faire avec peu de moyens. Cela explique d’ailleurs le succès de cette méthode. Cependant, ce n’est pas pour cette raison qu’il faut injecter des fonds à l’aveugle. Il est en effet primordial de savoir choisir la SCPI idéale. Découvrez dans cet article comment reconnaitre une SCPI de rendement performant.

Prêter attention au taux de distribution sur valeur de marché

Le taux de distribution sur valeur de marché rend compte du rendement d’une SCPI. En l’étudiant de plus près, il est possible d’en savoir davantage sur le rapport entre les revenus locatifs distribués aux investisseurs et le prix de la part de la SCPI. Ce taux est un paramètre crucial dans la comparaison entre plusieurs sociétés de ce type. À une époque, le taux de distribution des plus réputées sur le marché était supérieur à 5 %. Si vous vous intéressez à cet indicateur, il faudra également prendre en compte le taux de rentabilité interne afin de pouvoir apprécier le rendement de la SCPI sur le long terme. Ce critère a même permis de mettre en place le meilleur classement des SCPI (2024).

S’intéresser à la diversification de la SCPI

Le 2ᵉ indicateur qui devrait susciter votre intérêt est la capitalisation de la SCPI. Pour la déterminer, il suffit de multiplier le prix de souscription par le volume de parts émises par celle-ci. Le résultat ainsi obtenu permettra d’estimer la taille de la SCPI ainsi que ses actifs. Généralement, lorsque la capitalisation de ce type d’entreprise est importante, il faut en déduire qu’elle possède un grand nombre de biens immobiliers. Cela indique également que le risque est maîtrisé avec efficience. N’hésitez donc pas à contrôler le nombre de biens que détient la SCPI sans omettre leur situation géographique.

Prendre en compte la qualité des actifs d’une SCPI

Tout investisseur qui souhaite acquérir des parts de SCPI doit prendre en considération le taux d’occupation des biens immobiliers. C’est un indicateur qui lui procurera de précieuses informations sur la rentabilité de son placement. Dans ce cas précis, il faudra déterminer le taux d’occupation financier en réalisant le rapport entre le montant des loyers perçu et le revenu généré pour 100 % d’occupation. Les experts recommandent de privilégier les SCPI ayant un taux d’occupation financier excédant 90 %.

Choisir la SCPI en anticipant l’avenir

Pour investir dans l’immobilier, il est important de garder à l’esprit que les actifs doivent être entretenus. De tels travaux requièrent donc une trésorerie assez fournie. Par conséquent, l’investisseur doit analyser la capacité financière de la SCPI à prendre en charge les grosses réparations. Ainsi, il saura si l’entreprise entretient ses immeubles. Les provisions pour grosses réparations lui permettront aussi de savoir si la SCPI pourra rapidement rénover ses biens immobiliers pour qu’ils répondent aux nouvelles normes environnementales et sécuritaires.

Prendre en compte la qualité de gestion de la SCPI

Pour reconnaitre une SCPI performante, il faut s’intéresser à son mode de gestion. Cela nécessite donc de se fier à nouveau au report. Il s’agit d’une somme représentant les revenus non distribués par la SCPI. Dès lors, elle constitue une trésorerie cruciale pour son bon fonctionnement. Son importance se révèle pendant la période de vacances locatives. Au cours de celle-ci, cette trésorerie facilitera le maintien du rendement et la conservation des dividendes à des niveaux très intéressants.

En somme, pour distinguer la meilleure SCPI, il est primordial de s’intéresser à sa capitalisation. Vous devriez aussi prendre en compte la qualité de ses actifs ainsi que sa capacité à les entretenir et sa qualité de gestion. En prêtant attention à ce dernier indicateur, il est possible de jauger l’étendue de l’autonomie de la SCPI lors des vacances locatives.