Label BBC et norme RT2012

A l'heure du développement durable, la réglementation thermique permet de réduire la consommation énergétique des maisons et autres bâtiments en fixant une limite maximale. 

Actuellement, la réglementation thermique française en vigueur est la RT2012. Elle permet de limiter la consommation concernant :

  • l'éclairage,
  • le chauffage, 
  • la climatisation, 
  • la ventilation et la production d'eau chaude sanitaire. 

Son objectif principal est de réduire les émissions de gaz à effet de serre. 


LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : les détails

La réglementation thermique 2012 (RT2012) prévoit que tout logement dont le permis de construire a été déposé à compter du 1er janvier 2013 devra limiter sa consommation énergétique à 50 kWh/ep/m2/an maximum. 

Cette limite varie en fonction de plusieurs critères :

  • Le climat, 
  • La région, 
  • L'altitude, 
  • Le type de construction...

Cette limite peut  atteindre 65 kWh/ep/m2/an dans les régions froides (Est de la France) ou être réduite à 40 dans les régions méditerranéennes.

Le taux précédent faisait état de 150 kWh/ep/m2/an en moyenne. Cette nouvelle réglementation thermique renforce les exigences de la RT 2005 qui existait auparavant.

La première réglementation thermique a été mise en place par les pouvoirs publics en 1974 pour les logements neufs, et depuis 2007 pour les logements plus anciens soumis à des travaux d’amélioration ayant un impact sur leurs performances énergétiques.

Par ailleurs, La RT2012 s’inscrit dans le prolongement du label BBC Effinergie.

Ce label n’était obtenu qu’à la condition que le logement ne consomme pas plus de 50 kWh/ep/m2/an au niveau :

  • Du chauffage, 
  • De l’eau chaude, 
  • De la climatisation/Ventilation (étanchéité à l’air)
  • De l’éclairage
  • D’auxiliaires (pompes à chaleur et ventilateurs). 

Mais, le label BBC n’avait rien d’obligatoire. Aujourd’hui, grâce à la réglementation thermique 2012, tout nouveau logement sera performant énergétiquement. 

Certaines exigences sont toutefois à prendre en compte

Ainsi, toute nouvelle construction doit notamment prendre en compte une notion de Bbio (besoin bioclimatique conventionnel). 

Concrètement, en maison comme en immeuble collectif, il s’agit :

  • D’optimiser les apports du soleil et de la lumière naturelle par une orientation de la construction bien pensée, 

Par exemple, en orientant les pièces de vie au sud ou en augmentant la superficie des vitrages (1/6e minimum de la surface habitable). 

Une notion de TIC (Température Intérieure Conventionnelle) est également introduite et a pour but d’assurer un bon confort d’été sans avoir besoin de recourir à la climatisation.